Heyhowaya?

Me voilà installée dans ma nouvelle maison, avec ma proprio Nadine qui bosse dans un magasin de vêtements à Sligo (où j’ai été plusieurs fois, en fait !), Dawn qui travaille au county council (équivalent de la préfecture) et Lisa qui cherche du boulot comme prof de géo et éco. C’est spacieux et confortable, et un peu frais. Le chauffage est déjà allumé et il semble faire meilleur dehors que dedans… mais il ne pleut pas c’est déjà ça !

Tout le voyage s’est bien déroulé, le bus navette de l’aéroport m’a fait croire que j’allais rater mon train… Mais c’était une blague, je l’ai eu sans problème ! Je suis arrivée à Carrick hier vers 21h. Un petit crachin très irlandais m’attendait, ainsi que Nadine, gentiment venue me chercher à la gare. Un petit tour à l’épicerie ouverte 24h/24 (les joies consuméristes de l’Irlande) pour acheter l’essentiel (pain de mie et lait, so Irish, j’ai pas fait exprès…), et direction la maison. Je commence à déballer mes affaires, Nadine vient m’aider à faire mon lit (si serviables ces Irlandais !) et puis en voyant tout ce que j’ai ramené comme nourriture de France… Elle n’arrêtait pas de répéter « it’s mental » (c’est dingue). Normal, c’était que des choses qu’on ne trouve pas ici. Ils n’ont même pas idée que ça existe. Alors avec mon miel de châtaigner et mes fromages de chèvre, elle a commencé à me dire que je mange bien (dans le sens de bon à la santé/bons produits). On me dit toujours ça en Irlande, c’est marrant. On a un petit peu discuté, elle connaît un peu la France car le boulot de son copain consiste à installer des éoliennes chez nous ! Puis mon autre coloc Dawn est arrivée, elle avait l’air de sortir du pub, enfin je suis pas sûre, mais en tout cas elle semble très sympa !

Hier matin j’ai été faire quelques courses, et Nadine est venue me chercher (j’étais chargée) et m’a emmenée acheter deux-trois autres trucs. Ca n’avait pas l’air de la déranger, je pense qu’elle adore faire du shopping... Très gentil en tout cas ! A midi j’ai constaté que c’est bien normal que Nadine me dise que je mange bien car tandis que mon déjeuner était un plat de spaghettis tomate cheddar, elle, elle mangeait une crêpe au chocolat genre crêpe Waouh et une banane.

Et puis j’ai rencontré ma troisième (et dernière, pour le moment) coloc Lisa, c’est elle qui a l’accent le plus « mâchouilleux », c’est pas très clair des fois quand elle parle. Il reste une chambre de libre dans la maison.

J’ai fait un petit tour en ville, j’ai été dans deux magasins de fripes, et dans le deuxième j’ai engagé la conversation sur le gaz de schiste car ils faisaient signer une pétition. Ici aussi ils veulent faire interdire au moins l’extraction par fracturation hydraulique. Je suis repartie en connaissant deux personnes de plus ici, les deux bénévoles David et Kevin ! C’est marrant, ici on commence à parler un peu avec les gens et paf ils vous tendent la main pour se présenter.

Hier soir, Nadine nous a fait à dîner comme prévu, bien que je l’aie entendue dire plusieurs fois « I hate cooking » (mais ça veut pas dire qu’elle ne cuisine jamais). Elle a fait un plat ultra courant ici, du hachis parmentier (« shepherd’s pie »), et aussi des beans (les haricots en boîte si populaires ici et chez les Brits). J’avais jamais goûté les beans avant. C’est pas dégueu mais trop sucré (c’est louche !).

Dès que possible, je compte :

-          Me trouver une connexion Internet. Il va me falloir une de ces clés 3G. Ici ça vaut mieux le coup qu’en France, et une connexion fixe ça coûte trop cher. J’ai un peu demandé conseil à Nadine. Je pense prendre quelque chose autour de 20 euros par mois (à ce prix-là j’aurai 5 Go de téléchargement maximum). Là, je vous écris depuis la bibli qui a le wifi, comme au bon vieux temps de Bundoran, sauf qu'ici c'est gratuit de se connecter !

-          Aller à Bundoran voir Anna, qui est toute contente à l’idée que j’y aille. J’en profiterai pour récupérer mes affaires laissées là-bas, du moins ce que je pourrai emporter. Nadine propose de m’emmener jusqu’à Sligo quand elle part bosser, ce qui me fait déjà faire la moitié du voyage et m’économise le billet de train. J’ai de la chance !

-          Last but not least, trouver une auto-école ! Pour ça aussi il faut que je demande conseil aux colocs (et collègues) pour trouver quelqu’un de bien. Côté prix elles semblaient toutes pareilles quand j’avais cherché un peu cet été.

 

Pour finir, photos de la maison :

Ma chambre et ma salle de bains. Il y a UN truc dans cette salle de bains, qui doit vous paraître normal, mais pour moi, c’est un miracle d’en voir un. Les Irlandais ont enfin découvert le robinet mitigeur… (Non parce qu’en général sur un lavabo ils en mettent un d’eau chaude et un d’eau froide. Génial pour se rincer les dents…)

 IMGP6180

IMGP6181

IMGP6182

IMGP6183

Le palier, l’entrée.

 IMGP6185

IMGP6186

IMGP6189

Le salon et la cuisine

IMGP6187

 IMGP6188

Le jardin « pas fait », ce qui désespère Nadine

 IMGP6190

Et de dehors !

 IMGP6193

La rue (nom variable, Cortober, Cortober Hill ou Cortober Heights… Vive l’approximation irlandaise !)

 IMGP6192

IMGP6194

J’ai envoyé un mail à ceux que cela concerne avec mon adresse plus les détails pour venir me voir. A bientôt pour de nouvelles aventures !