J'ai encore plein de mots et d'expressions en stock, en voici quelques-uns. Il y a un peu de tout, pas de thème précis !

No such luck: littéralement, « pas cette chance », ça se dit après la chose pour laquelle on n’a pas eu de chance.

Soldier: ce n’est pas seulement le soldat mais aussi les mouillettes qui vont bravement plonger dans l’œuf à la coque !

To eavesdrop: écouter les conversations des autres en douce.

To whack: ce mot est dans le dictionnaire dans le sens de « frapper » ou « grand coup » et autres joyeusetés, mais c’est aussi utilisé en argot pour remplacer “put” (whack it on the table) et plein d’autres choses (allumez votre four au maximum : turn your oven on full whack).

Bang on (!): pile, en plein dans le mile.

Yap yap: onomatopée utilisée pour les bavardages, par exemple quand l’un de mes élèves a eu une correspondante française chez lui, les profs disaient “oh, regardez les comme ils sont mignons à discuter en français, yap yap” et après on se demandait s’il y avait de l’amour dans l’air. On n’a rien vu. Dommage, ça aurait été drôle !

Skewer: brochette (chicken skewer : brochette de poulet)

You’re a star / you’re a lifesaver: deux façons un peu hyperboliques de remercier quelqu’un (“tu es une star” ou “tu me sauves la vie”). Le genre de truc que mes collègues disaient quand je leur prêtais un stylo…

Dans le même genre, you’re a topper: tu as pigé ce que personne ne comprenait, tu as de bonnes idées initiatives. « The top » c’est le haut, c’est un peu l’image d’être au-dessus de la masse.

They think they’re the shit: littéralement, ils pensent qu’ils sont LA merde, mais ça veut dire “ils ne se prennent pas pour de la merde”.

You wouldn’t have a snowball’s chance in hell: « tu aurais moins de chances d’y arriver qu’une boule de neige en enfer », expression assez marrante que j’ai entendue d’une prof à un élève qui voulait faire le niveau supérieur en français alors qu’il ne fichait rien.

My hat!: mon oeil ! J’ai entendu ça dans une conversation prof-élèves de toute beauté. Contexte : match de foot des filles au lycée. Les filles sont autorisées à quitter les cours pour se préparer et les garçons essayent de sortir tôt aussi...

Elève : Madame, on peut y aller aussi ?

Prof : Pourquoi ? C'est juste les filles !

Elève : On est les managers de l’équipe !

Prof : Managers, my HAT ! Elles n’ont pas besoin de vous pour se déshabiller !

Oui elle a vraiment dit ça... et puis elle a laissé les garçons partir peu après les filles.

Jumbo: gros ou géant, ce mot s’accole aux noms de produits dans les magasins pour signifier qu’ils sont plus grands que la normale (alors que ça se voit bien). Exemple : jumbo sausages.

Mark my words: c’est le titre d’une chanson des Coronas (groupe de rock irlandais) que je passe en boucle en ce moment et ça veut dire « crois-moi » ou « souviens-toi bien de ce que je vais te dire/de ces mots ». Je reparlerai bientôt des Coronas !

(Just) Watch me: quand on vous met au défi ou vous défend de faire quelque chose, ou qu’on ne vous croit pas capable, et que vous le faites quand même, regardez la personne droit dans les yeux et dites « watch me ». Ca marche aussi si vous voulez élaborer une stratégie de vengeance ^^

Bells: « cloches », remplace « o’clock » pour l’heure. J’ai déjà vu « at 11 bells » par exemple sur un site de pub. Je pense que ça ne s’utilise pas dans la conversation, c’est juste sur les sites web des pubs qu’ils parlent comme ça !

You’re alright: souvent utilisé dans le sens de « ne te dérange pas », « ne bouge pas ». Si quelqu’un propose de vous rendre un service mais que ce n’est pas la peine, par exemple David le mec de ma coloc qui propose de faire du feu alors qu’il fait pas froid ^^

Voilà pour la petite leçon d'anglais-irlandais, demain je pars à Derry en Irlande du Nord et j'ai préparé un petit article sur la ville en attendant mon retour et mes photos et impressions.