Les Irlandais et la conversation

C'est drôle les coïncidences de la vie. L'autre jour, toute contente, je vous raconte que je suis à nouveau reliée à l'Irlande par le travail. Et hier matin, je tombe sur une gentille Irlandaise ("gentille Irlandaise" c'est sûrement un pléonasme...) en faisant mon shopping en ville !

Faut quand même que je dise un truc marrant, j'étais censée avoir cours de littérature jeunesse (pendant 4h), et notre prof pour ce cours avait carrément oublié de venir, oublié de prendre son TGV à Paris, oublié notre existence certainement... Donc je suis allée traîner dans les magasins avant de rentrer chez moi (c'est sur le chemin, enfin presque). J'attendais à la caisse d'une célèbre boutique de produits de beauté, la vendeuse était partie faire je sais pas quoi... La dame qui attend devant moi désigne mon annulaire droit, auquel je porte en permanence une bague claddagh achetée en Irlande. Ca ressemble à ça (mais je la porte à l'envers) :

Claddagh_Ring

Et elle me dit : "Irlandaise ?" avec un accent trop mignon. Alors j'me mets à lui parler anglais, toute contente, et vas-y qu'on a une bonne conversation comme en Irlande. En gros, une première conversation irlandaise typique, ça donne ça :

- Vous venez d'où en Irlande ? (LA question qui permet de démarrer une conversation, partout en Irlande, avec n'importe qui -suffit d'adapter selon les cas)

- Je suis de Sligo !

-Oh, Sligo je connais, une super ville ! J'y allais tout le temps pour le shopping. J'ai habité à Bundoran et Carrick.

- Enchantée de vous rencontrer *on se serre la main* (mais sans se présenter car on sait qu'on ne va pas parler longtemps)

- De même ! Qu'est-ce que vous faites en France ?

- Oh je me balade avec mon mari, on a été là, et là, et aussi là, mais bon, mon père a 91 ans, je l'ai jamais laissé aussi seul longtemps à la maison, mais apparemment il va bien, alors ouf (on raconte sa vie quoi). Et vous, pourquoi vous avez quitté l'Irlande ? (l'air de dire, nan mais vraiment quelle idée de quitter l'Irlande)

- Pas facile de trouver un boulot stable...

- Oh, mais vous savez ce qu'on dit, "What is meant to happen will not pass you by".

En français ça veut dire : ce qui doit vous arriver ne vous évitera pas (=finira par arriver). L'expression en anglais a une plus belle image, mais c'est difficile à traduire. C'est marrant, j'avais déjà entendu Anna dire ça, en parlant des différentes villes où elle pourrait vivre. Un autre secret de la cool attitude des Irlandais, laisser faire le destin sans trop se poser de questions ? Selon cette dame, si la vie doit me ramener en Irlande, elle le fera.

En tout cas ça fait plaisir de discuter à l'irlandaise en plein Rennes. Bien sûr nous avons aussi abordé le sujet incoutournable de la météo... Quand a caissière est revenue elle nous a regardé bizarrement, et puis l'Irlandaise a fait une blague bien bidon comme font les Irlandais, elle a montré ses achats en disant "Comme y'avait personne à la caisse j'ai cru que c'était gratuit". Puis elle m'a souhaité une bonne continuation, re-serrage de pince, et je lui ai souhaité un "Safe trip home". Bon c'est pas le tout, faudra que j'aille dans les pubs irlandais rennais. Y'en a un qui a une phrase très drôle au-dessus de la porte : "Everyone who enters this place brings happiness. Some by going in, some by going out", ou en VF, "Tous ceux qui entrent apportent du bonheur ici. Certains en entrant, certains en sortant". Un peu plus cynique, tout aussi irlandais dans l'humour !